Sous le signe de la promotion de la lecture et de l’écriture, l’organisation de cette journée vise une approche de l’imaginaire et de l’instruction qui va au-delà des acquis de la civilisation de l’image et des nouvelles technologies triomphantes. Ce retour aux sources n’est pourtant pas un retour au passé. Le livre pour les enfants et les jeunes en particulier représente toujours une part importante de l’édition globale. La découverte et la redécouverte de la lecture doivent cependant être cultivées régulièrement et soutenues par des actions et manifestations du genre, telles qu’elles sont proposées dans le cadre de cette journée.

 

Venez nous rencontrer dans le cadre de cet événement! 🤗

En 2017, l’Europe a fêté les 30 ans du programme Erasmus, le programme de mobilité le plus connu et le plus ancien de l'UE.

Depuis lors, de nombreuses autres actions et programmes de l'UE ont vu le jour visant à étendre les avantages de la mobilité et de la coopération européenne à tous les domaines de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. Toutes ces initiatives font depuis 2014 partie d'un programme unique, Erasmus +.

Pour célébrer le 30ième anniversaire du programme Erasmus, Anefore souhaite donner la parole aux bénéficiaires qui ont participé à l’un ou l’autre de ces programmes et ont ainsi activement contribué à la construction européenne. Ici le video et les photos d'événement:

http://30anserasmus.lu/evenement/

Le « Café des Rencontres » est une activité créée par Amitié Portugal Luxembourg a.s.b.l., qui a pour but de discuter avec les seniors qui habitent au Luxembourg afin de trouver des solutions à leurs inquiétudes, tout dans une ambiance conviviale autour d’une tasse de café et d'un morceau de gâteau.

 

Prochaines rendez-vous le 13 octobre et 17 novembre à 15h à notre siège. Apportez-nous vos idées et nous vous présentons nos idées.

Pour vous inscrire, écrivez-nous ici sur FB ou adressez-nous un e-mail à: bibliotheque@amitie.lu

Belle réussite du Café des Rencontres au MNHA avec les seniors le 27 juin avec une visite guidée de l’exposition Portugal Drawing the World

Workcamp "WE CONNECT" du 14 au 23 Avril 2017

Une résolution 

La MAISON des ASSOCIATIONS a pris une résolution pour exprimer ses attentes, angoisses et revendications pour une société plus juste.

APL est actif au sein de la Maison des Associations ; vous trouvez cette résolution sur le site de la MA (www.mda.lu) ou celui de notre association (www.amitie.lu) .

Livre du mois

La librairie de l'Amitié Portugal Luxembourg vous invite à venir découvrir notre livre du mois.

Amitié Portugal-Luxembourg asbl, en collaboration avec La Maison des Associations (MDA) organiseront la 6ème édition de chantier international (We connect / Mir bréngen zesummen) sur le thème la diversité au Luxembourg fait tous plus forts et connectés et qui aura lieu du Vendredi 14 Avril à Dimanche 23 Avril 2017 au Luxembourg.

La mission du chantier international est d'aider au développement des liens socio-culturels entre les luxembourgeois, les européens et les demandeurs ou bénéficiaires de protection internationale au Luxembourg. En fait, L’objectif principal du chantier est de créer une atmosphère conviviale entre les participants pour faciliter l’intégration sociale réussie à travers des activités culturelles, jardinage, recyclage, permaculture et écologiques dans notre jardin communautaire de Beggen, Luxembourg. En plus, nous voulons appeler les autorités à mieux comprendre et de collaborer ensemble la responsabilité et à rechercher de nouvelles idées pour vivre ensemble, on veut bien organiser des réunions entre les demandeurs de protection internationale et avec l’un de représentant gouvernemental à Luxembourg.

Notre association a préparé des activités à différents endroits dans tout le Luxembourg (Differdange, Luxembourg, Esch-sur-Alzette, Wiltz et Mersch, Binsfield et Diekirch). Le chantier international sera pour 15 jeunes, âgés de 18-50 ans et les participants auront l'occasion de rencontrer les citoyens du pays, des demandeurs ou bénéficiers de protection internationale et des volontaires internationaux à travers la Service Civil International (SCI) ainsi qu’ils vont découvrir ensemble Luxembourg, faire des découvertes culturelles, les changements urbains comme Esch, Dudelange, Wiltz et le Luxembourg -Kirchberg. 

On sait bien que le temps passé à attendre leur statut peut nuire aux chances des demandeurs de protection internationale d'intégrer, c'est pour cela, nous pensons de cette initiative comme un moyen de trouver des liens solides entre tous les participants d'autre origines et de cultures différentes. D’ailleurs, le but du chantier international est toujours de maintenir une bonne occasion pour les gens de pratiquer et de partager leurs connaissances ensemble dans une atmosphère amicale et tolérante.

 

Notres activités 72 Stonnen Benevolat

Initiative Citoyennes

Parlement Européen de Bruxelles le 31 MAI 2017

Amitié Portugal Luxembourg a participé à l'événement de 72 heures de bénévolat , nous étions contents d’être l'un de 25 organisations qui était présent pour présenter notre vision d'amitié pluriel et de partager notre mission d'avoir un dialogue intergénérationnelle et multiculturelle avec des différent acteurs dans le domaine associative à Luxembourg.   

72  heures de bénévolat  est une action qui valorise les diffèrent projets dans les domaines de la vie sociale, de la jeunesse, la culture, l'environnement et l'intégration. 

nous étions le seul stand présent  dans le court reportage sur le télé de RTL.

Voila le lien de reportage:   http://www.rtl.lu/letzebuerg/1037473.html%20%3E/

 Tageblatt parle de notre chantier International we connect 

Guide pratique révisé qui, grâce à son langage facile et des chapitres regroupant toutes les informations à propos d’un sujet concret. Nous espérons que vous pouvez trouver rapidement les informations que vous recherchez, voire de trouver les services qui peuvent vous aider à obtenir de plus amples renseignements. 

Il y a un an, à l’initiative du Cercle de Coopération, un groupe de coordination d’une dizaine de personnes s’est constitué. L’idée de réunir toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés par la question de l’accueil et de l’intégration en général et par le défi de l’accueil et de l’intégration des demandeurs de protection internationale (dpi) et des bénéficiaires de la protection internationale (bpi) en particulier a débouché sur la création du Ronnen Desch.

Projet « Matenee Brécke Bauen »

La Maison des Associations asbl en partenariat avec l’Amitié Portugal-Luxembourg asbl et Centre de Formation Lucien Huss asbl a récemment introduit le projet « Mateneen Brécke bauen » soutenu par l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte. Le projet a pour but de contribuer à une meilleure inclusion et à une connaissance réciproque entre les Demandeurs de Protection Internationale (DPI), les Bénéficiaires de Protection Internationale (BPI) et les citoyens vivant au Luxembourg. Notre objectif est de participer à l’intégration au niveau local et régional en réalisant des activités avec le public cible, tout en incluant leurs intérêts, leur besoin, leurs savoir-faire et leurs compétences.

Un manque des activités en dehors de la ville de Luxembourg nous a motivé à introduire des actions décentralisées pour que des DPI et des BPI aient la meilleur possibilité de profiter des activités sur place sans devoir se déplacer très loin. La meilleur intégration se fait le plus proche possible du milieu de vie, tant pour les habitants que les DPI/BPI.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter via mail : vendula.lupinkova@maisondesassociations.lu ou appelez sur le numéro 26 68 31 09

Ce projet est financé par: 

A la Une; Une visite et un article 

ces photos vous informe que le président portugais démarre ce mardi sa visite au Luxembourg et aussi l’intervention de notre président dans le journal. 

Un événement d'APL pour se rencontrer et partager d’expériences de vie dans un espace d'entraide et d'échange entre des personnes. Apportez-nous vos idées et nous vous présentons nos idées!

Photos du Cafè de rencontre Mars 2017 

Café des Rencontres, Est une activité de partage d’expériences de vie des seniors qui habitent au Luxembourg.

Le but de cette rencontre c’est d’écouter et partager des expériences dans une atmosphère agréable autour d’une tasse de café et de se faire de nouvelles connaissances.

Autour de cette rencontre, les seniors ont parlé de leur solitude de vie au quotidien et les problèmes des prix élevés des maisons de retraites au Luxembourg et des restrictions existantes dans ces mêmes institutions. Ils ont aussi plaint du fait de la restriction des visite d’ami (e) s au sein des maisons des retraites.

 

Première Café des Rencontres les seniors présents ont exprimé leur souhait pour l’Amitié Portugal Luxembourg puisse intervenir auprès du Ministère de la Famille en vue de prendre en compte leur demande sur la baisse du coût du loyer des maisons des retraits et aussi mettre à leur disposition un service d’aide aux soins pour toutes les personnes retraitées étrangères et luxembourgeoise.

 

Les seniors ont aussi proposé à l’Amitié Portugal Luxembourg a.s.b.l. d’organiser des randonnées, sorties au cinéma, faire des visites aux musées et d’autres endroits intéressants au Luxembourg pour un meilleur épanouissement entre eux.

           Café  de Rencontres Mai 2017

Initiative Citoyennes au Parlement Luxembourgeois le 18 Mai 2017  

Exposition les Jeunes Pour la Paix et la Citoyenneté 

Notre prochain Cafè de Rencontres à MNHA

                   Photos du Café de rencontre Avril 2017 

Soirée culturelle "Cabo Verde"

Le 27 Avril 2017 notre collègue Maria João St'Aubyn Mascarenhas a présenté son pays Cabo Verde et elle nous a préparé un plat très célèbre qui s’appelle "Cachupa"


Nous avons passés une très belle soirée et nous sommes heureux de partager avec vous quelque photos et une idée de ce joli pays Cabo Verde.


Ceci est une vidéo pour mieux connaitre le Cabo Verde: https://www.youtube.com/watch?v=AtcjE3FWpSY


La République du Cabo Verde est un pays africain composé de dix petites îles dont neuf sont habitées. Il y a encore treize petits îlots d'origine volcanique et un volcan actif sur l'île de Fogo, qui est aussi le point culminant de l'archipel avec 2829 mètres.


Le Cabo Verde est situé à 450 km de la côte du Sénégal dans l'océan Atlantique. Cet archipel a été découvert par Diogo Gomes en 1460 au service de la couronne portugaise. Diogo Gomes a trouvé les îles inhabitées et aucune preuve de toute présence ou activité humaine. Depuis lors, le Cabo Verde est devenu une colonie portugaise. Comme d'habitude, en arrivant dans un nouveau port, les Portugais ont érigé une église et ont célébré une messe d'action de grâce. Ainsi, le Cabo Verde a la plus ancienne église catholique en Afrique dans la ville de Ribeira Grande sur l'île de Santiago construite en 1495. Aujourd'hui connue sous le nom de " Cidade Velha".


Merci pour votre attention.


L’équipe APL

FINDLING : Comme tombé du ciel / Wéi vum Himmel gefall / Como caído do céu (13€)

Le livre du mois présente un des livres de notre librairie. Vous voulez (vous) faire plaisir ? Vous cherchez un cadeau ? 

APL vous propose une idée pour petits et grands ! Nos livres parlent de la migration, du vivre-ensemble,

de la recherche d’identité, de l’intégration et des langues.

 

     GAGNEZ UN LIVRE !!! GANHA UM LIVRO !!!

 

Vous pouvez gagner un exemplaire du livre du mois en répondant aux 3 questions ci-dessous :

Pode ganha-lo respondendo corretamente às seguintes questões:

1) Qual a vossa parte preferida da história e porquê?

(Diga pelo menos 2 razões).

2) Indique 3 animais que aparecem na história.

3) O que se passa entre a personagem principal e a roseira?

1) Quel est votre passage préféré et pourquoi ?

Donnez au moins 2 raisons ;

2) Indiquez 3 animaux qui apparaissent ;

3) Qu'est-ce qui se passe avec le rosier ?

Exposition croisée entre Luxembourg-Ville et Guimaraes (Portugal)

L’histoire des relations entre le Luxembourg et le Portugal est longue, ne serait-ce que par l’établissement de relations diplomatiques à partir du 19e siècle, ainsi que par les liens de parenté entre la famille souveraine du Luxembourg et la Maison de Bragance. Depuis la première vague d’immigration des années 60, des dizaines de milliers de citoyens portugais sont venus au Luxembourg et représentent aujourd’hui 17% de la population.

Cette exposition met en parallèle deux villes, Luxembourg et Guimarães, au Nord du Portugal (Province du Minho). En effet, chacune compte une centaine de milliers d’habitants et présentent d’intéressants points communs :

-  une origine médiévale, leur naissance remontant au Xe siècle, à quelques années d’intervalle seulement... chaque ville est le berceau d’une nation ;

- un centre historique classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO ;

-  toutes deux ont été récemment Capitales Européennes de la Culture.

 

L’exposition durera du 6 juillet au 2 septembre 2015 ; grâce au quiz-concours, le public trouvera aussi à 5 endroits de la Ville des panneaux complémentaires. Les gagnants remettront leurs bulletins-réponses au siège de l’association ou au magasin Singer, avenue Monterey. Un tirage au sort des gagnants aura lieu le lundi 31 août sur le stand de l’association, à la grande Braderie de la Ville, à 12h00.

 

Cette exposition est la contribution de l’association à la présidence du Luxembourg de l’Union Européenne.

 

Voici vous pouvez retrouver des questions et des réponses correctes du quiz-concours :

Animation FINDLING au Lycée Technique Mathias Adam à Differdange

L'APL en coopération avec le Service National de la Jeunesse a réalisé une série des ateliers / workshops dans les écoles différentes. Voilà une petite vidéo fait au Lycée Technique Mathias Adam à Differdange où Ségolène, Sandra et Guy ont présenté le livre Findling de l'auteur allemande Barbara Weigl. 

Soutenez nous 

En partenariat avec : 

Cours de guitares portugaise et classique

Le guitariste Pedro Quintas vous porpose des cours de guitares portugaise et classique chez APL (siège de Luxembourg-Ville et section de Wiltz) les mercredis et vendredis de 15 à 18 heures. . 

 

 

Pour plus d'informations :

 

 

 

 

 

 

 

Article du 2 février 2015 à lire sur le site du Contacto

        Nos livres phares

Photo: Bruno de Séré

Findling de Barbara Weigl

 

Le livre Findling de l'auteur allemande Barbara Weigl (existant déjà en allemand, anglais et espagnol) a été traduit et publié par l'APL dans trois nouvelles langues (luxembourgeois, français et portugais). A travers le personnage d'une pierre, il traite des thèmes de la recherche identitaire, du respect, de la tolérance et du vivre ensemble. 

 

Le livre est en vente dans la librairie associative d'APL au prix de 13€ (+ 3€ de frais d'envoi).  

A partir de 5 livres, vous pouvez bénéficier de 10% de réduction !

 

Des lectures-animations sont également possibles dans les écoles, maisons relais, maisons de repos. Un ou plusieurs animateurs de l'APL racontent l'histoire au public puis, à la suite de la lecture, lui proposent de réaliser sa propre pierre colorée. 

N'hesitez pas et contactez nous sur info@amitie.lu ou appelez au numéro 447 433 42.

Um Raio de Sol e um Fio de Luar

(Le Rayon de Soleil et le Rayon de Lune) de Margarida Cachada et Andrée Staar

 

Que se passe-t-il lorsque le soleil rencontre la lune ? 

 

C'est ce que vous découvrirez dans cet ouvrage écrit par Margarida Cachada, conteuse portugaise, illustré par Andrée Staar, dessinatrice luxembourgeoise et traduit dans pas moins de 9 langues différentes : français, allemand, luxembourgeois, anglais, italien, espagnol, albanais et roumain. 

 

Le livre est en vente à la librairie associative au prix de 16 € (+ 3 € de frais d'envoi). Contactez nous sur bibliotheque@amitie.lu.

Kinder in Luxemburg - Enfants du Luxembourg de Monique Philippart et Simone Thill

 

Le livre Kinder in Luxemburg - Enfants du Luxembourg de Monique Philippart et Simone Thill, en collaboration avec APL, dresse le portrait d'une centaine d'enfants tous différents (âge, origines, culture, couleur de peau, langue, religion, état de santé, situation familiale, passions) mais qui vivent tous au Luxembourg et ont la tête pleine de rêves. 

 

"Ils ont entre 4 et 16 ans ; ils vivent chez leurs parents ; dans un foyer, dans une famille d'accueil ou adoptive ; ils viennent de pays différents et ont une couleur de peau différente ; ils sont parfois heureux, parfois tristes ; ils sont les futurs politiciens, pompiers, enseignants...

Ce qu'ils ont en commun : ils vivent au Luxembourg et sont pleins de vie !"

 

Le livre est en vente à la librairie associative au prix de 28 € (+ 3 € de frais d'envoi)

Contactez nous sur bibliotheque@amitie.lu.

Des clandestins à la mer - Les Tribulations de Yado de Pie Tshibanda et Tchibemba

 

Comment raconter le destin de ces quelques Africains francophones qui tentent leur chance en Europe à la recherche d'une vie meilleure ?

C'est ce à quoi s'est essayé l'écrivain congolais Pie Tshibanda, déjà connu pour son spectacle Un Fou noir au pays des Blancs.

A travers le regard du mystérieux Yado, le lecteur découvre les tribulations de certains de ces "clandestins", les difficultés du voyage, mais aussi celles de l'intégration pour ceux qui, par chance, ont réussi à en sortir vivants. 

 

Une bande dessinée originale à découvrir à tout âge et vendue dans notre librairie au prix de 13 € + 1 livre offert, grâce au soutien du HCR (Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés) + 3 € pour frais d'envoi

Contactez nous sur bibliotheque@amitie.lu.

Droit de vote pour résidents non-luxembourgeois

Position d'APL sur le référendum sur le droit de vote des étrangers le 7 juin 2015

 

Le 7 juin prochain, les Luxembourgeois devront se prononcer sur trois questions dont celle-ci : « êtes-vous d’accord pour accorder le droit de vote actif à tous les citoyens résidents au Grand-duché depuis au moins dix ans ? ».

 

Face à cet enjeu majeur pour le futur de la société luxembourgeoise, de nombreuses associations engagées auprès de la population étrangère résidant au Luxembourg, ont mis en place la Plate-forme MINTE (www.minte.lu) qui milite pour l’extension du droit de vote à tous les citoyens résidents et propose un argumentaire pour/contre afin d’encourager le dialogue autour de cette question importante.

 

Conformément à ce que les représentants de la Plate-forme ont affirmé lors de la conférence de presse officielle du 2 février dernier, « la plateforme appelle à faire un choix tourné vers l’avenir en élargissant le droit de vote afin de :

  • satisfaire à une exigence démocratique,

  • reconnaître la particularité démographique unique du Luxembourg en Europe,

  • favoriser l’intégration et lutter contre toute forme de communautarisme,

  • rendre la société plus dynamique,

  • positionner le Luxembourg comme précurseur en Europe sur la citoyenneté de résidence,

et, finalement, reconnaître que le citoyen non-Luxembourgeois est un citoyen à part entière inclus de fait dans le projet de société.

 

L’objectif de la campagne est d'obtenir dans la société luxembourgeoise un large soutien autour du principe d'ouverture du droit de vote aux non-Luxembourgeois. »

 

APL est signataire et membre actif de la Plate-forme car, depuis sa fondation en 1969 et comme son Président a eu l’occasion de le réaffirmer le 8 novembre 2014, lors du 45e anniversaire, l’association œuvre pour l’intégration des étrangers au Luxembourg et surtout pour la promotion d’un meilleur vivre-ensemble entre Luxembourgeois et étrangers. L’APL regrette toutefois l’exigence du gouvernement qui conditionne le droit de vote à dix années de résidence, une période jugée trop longue.

 

Pour continuer à plaider en faveur du droit de vote des étrangers, mais aussi pour informer les Luxembourgeois et échanger avec eux autour de cette question fondamentale, l’APL sera au festival des Migrations, des Cultures et de la Citoyenneté et soutient activement la campagne pour une société plus démocratique.

 

Voici lisez la réflexion de Guy Reger, président de l'association :

 

Fir de JO

Als Stacklëtzebuerger, pensionéierten Fonctionnaire a gleewege Chrëscht sinn ech fir d’Wahlrecht vun allen Awunner fir alle Wahlen hei zu Lëtzebuerg.

Firwat ech des dräi Elementer erwähnen : Als sougenannten Stacklëtzebuerger hunn ech keng Angscht datt Lëtzebuerg eppes verléiert au contraire, eist Land gewënnt un kulturellem Räichtum, un Kompetenzen, an och un Perspektiven, ouni déi economesch Virdeeler, gebonnen un eent demographesch Gläichgewiicht, wat jo och fir eist Wuelbefannen gëllt.

Als pensionéierten Fonctionnaire mengen ech dat sécher och vill Plazen am ëffentlechen Déngscht kennen vun net Lëtzebuerger beluecht ginn, z.B. am Enseignement, an der Kultur, an der Arméi ass et schonns de Fall. A vill vun den Auslänner schwätzen a schreiwen eis Sprooch besser wéi mir selwer, déi se jo ni an der Schoul wierklech geléiert hunn.

Als gleewege Chrëscht kann ech net aneschters denken, all Kierchen a Reliounen sinn universell, wéi kann e Chrëscht dann net universell denken an handelen.

D’Zukunft vun eisem Land ass nëmmen geséchert duerch nei Leit, déi demographesch och zur Erneierung bäidroen, déi sech sécher zum Land bekennen an och eemol Lëtzebuerger ginn, well mir mussen eis bewosst sinn datt ronn 2/3 vun den Lëtzebuerger Awunner e Migratiounshannergrond an der zweeter Generatioun huet. Lëtzebuerg war nach ëmmer e Land wat sech getraut huet nei Weeër ze goen, kommt mer maachen deen offensiven Schrëtt als Pionéier an Prophéit an Europa .

Guy Reger

Notre volontaire civique, Ségolène Charrière, partage aussi son opinion :

 

 

JO vun enger Franzosin aus Lëtzebuerg

 

Le « Jo » me semble une voie fructueuse, même si je ne peux prendre part au referendum. Eh oui, il est possible d’être « jeune », née et résidente au Luxembourg tout en étant française ! Si j’ai une seule nationalité, c’est pour différentes raisons, dont le fait de parler luxembourgeois depuis peu. Alors, pourquoi le « Jo », me direz-vous ? En complément des arguments avancés par différentes associations, c’est d’un point de vue luxembourgo-français, en étant à moitié luxembourgeoise « de cœur » et avec des éléments rationnels que je vous propose ma réflexion.

 

D’une part, il est compréhensible de craindre que les non-Luxembourgeois qui voteraient le feraient sans connaissance de cause… Cependant, quel que soit le pays, croyez-vous vraiment que tous ceux qui votent ont une réflexion politique appuyée d’arguments étayés ? Certes, on peut ne pas s’intéresser à l’actualité politique, mais de là à agir sans réfléchir dans ce domaine important et qui porte à conséquence, il y a une différence… Il y a pourtant des gens qui votent « au hasard », « par obligation », sur des critères superficiels ou en se disant que ce n’est qu’une voix parmi tant d’autres et qu’elle n’a que peu de poids. Ainsi, ouvrir le vote aux non-Luxembourgeois permettrait de rendre le débat démocratique plus riche en incluant davantage de personnes concernées, sans rien enlever aux électeurs luxembourgeois.

En effet, les conditions d’accès au droit de vote – obligatoire une fois que l’on est inscrit – sont suffisamment engageantes pour que ceux qui voient leur avenir à long terme au Luxembourg et qui ont une réflexion politique fassent la démarche de voter. En effet, avoir voté au moins une fois aux élections communales et européennes implique d’y avoir pensé et d’avoir fait les démarches administratives. Dans le cas où des résidents non-Luxembourgeois savent qu’ils partiront, la majorité de ces gens se disent : « pourquoi se lancer dans des démarches administratives alors que je ne sais pas si je resterais au Luxembourg ? Et puis, quand on déménage, cela fait plus d’administrations à contacter… ». C’est un argument matériel, mais qui a son importance, étant donné qu’une partie des non-Luxembourgeois qui habite ici depuis plus de 10 ans sait qu’elle devra partir dans les années à venir, souvent pour des raisons professionnelles. Précisons également que dire que la plupart des non-Luxembourgeois qui voteraient le feraient de manière réfléchie ne dévalue pas les opinions des résidents luxembourgeois.

Quant aux conditions préalables elles-mêmes d’avoir déjà voté aux élections communales et européennes, on peut avoir le droit de s’inscrire aux élections sans pour autant le faire : c’est souvent le cas d’une partie des jeunes non-luxembourgeois qui étudient à l’étranger. Même minoritaire, cette partie de la population n’est pas non plus sans poids. S’inscrire à ces élections implique aussi que l’on soit un minimum fixé sur son avenir professionnel et sur le pays où on travaillera ; or, il y a quelques années, je n’en avais aucune idée. Étudier à l’étranger induit une certaine distance par rapport au Luxembourg, ne fût-ce que pour des raisons pratiques (examens, davantage d’attention pour la vie locale et retours épisodiques au Luxembourg). Le vote étant obligatoire ici, j’ai préféré, ces dernières années, ne pas m’engager à voter plutôt que de donner ma voix à la va-vite et sans bien connaître la situation politique d’alors. Mais après avoir terminé mes études, j’ai voté aux dernières élections européennes, et ce pour plusieurs raisons. La première est j’habite et je travaille maintenant au Luxembourg « en continu », je me sens plus concernée par l’actualité d’ici. Je participe ainsi à la vie de ma commune, du Luxembourg et de l’Union Européenne. C’est important pour moi, car c’est agir comme citoyenne active, c’est pouvoir faire mes choix et en suivre la portée, parce que c’est aussi mon avenir.

 

Le « Jo » m’apparaît donc constructif pour le Luxembourg, car cela permettrait aux résidents non-luxembourgeois concernés, disponibles et qui remplissent les conditions de participer aux décisions communes ; cela fait partie du vivre-ensemble. C’est une chance démocratique à saisir, étant donné que les non-Luxembourgeois qui auraient le droit de voter représentent une part importante de la population et constituent une des particularités du Luxembourg.

 

 

Ségolène Charrière

Luxembourg, le 28 mai 2015

Le Conseil d'Administration d'APL (2015)

Les membres du Conseil d'Administration d'APL sont : 

 

Reger Guy, Président

 

Maria Capus, trésorière

Staar Andrée, membre

Gomes Nuno, membre

Sané Abdou, membre

Moreira Sousa Antonio, membre

Callixto Antonio, membre

Cabete Dos Santos Sandro, membre

De Castro Mario, membre

Pignatelli Teresa, Antenne Ecoute, membre

 

Nous Contacter

Amitié Portugal-Luxembourg a.s.b.l.

5, avenue Marie-Thérèse
Centre Convict
Bloc A - 1er étage

L-2132 Luxembourg

 

Tél. : +352 44 74 33 42

GSM : +352 621 470 324

E-mails : info@amitie.lu            secretariat@amitie.lu

  • s-facebook
  • Blogger App Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now